Rencontre avec Northvolt

Rencontre avec Northvolt

Le 4 juin dernier, notre directrice générale, Isabelle Couture a rencontré Philippe Michaud, Gestionnaire des relations avec les communautés de chez Northvolt au jardin collectif de l’organisme.

La méga-usine à batterie qui s’installe à McMasterville et St-Basile-le-Grand a déjà entamé ses travaux et commence à rencontrer les groupes locaux afin de mieux connaître les missions et enjeux des groupes.

Notre directrice a reçu le gestionnaire au jardin afin de démontrer notre grand intérêt pour la protection de l’environnement et des bienfaits de la nature et des récoltes dont nous pouvons bénéficier afin de nourrir les familles de la Vallée-du-Richelieu. Avec la récession actuelle et le prix des aliments qui ne cesse d’augmenter, nous priorisons des activités qui améliorent les conditions de vies des familles monoparentales et recomposées.

Nous comprenons que le méga projet est entamé, en revanche nous recommandons fortement que ce soit fait dans le respect de l’environnement et de l’impact qu’il y aura sur les communautés. Les organismes communautaires sont le filet social de la société et avec le sous-financement à la mission et le manque de logement abordable, nous ne sommes pas rassurés pour la suite. Financement, habitation et protection de l’environnement sont les sujets dont nous avons discuté lors de la rencontre.

Financement à la mission

Isabelle Couture a demandé à Monsieur Michaud de passer le message à nos politiciens responsables du financement des organismes. C’est la ministre de la Famille, Suzanne Roy, qui est responsable de nous aider à structurer nos organisations en améliorant notre financement à la mission. Le financement à la mission de base reste une méthode des plus structurante pour les groupes.

Les demandes de dépôt par projet et le financement des partenariats publics privés sociaux ne sont pas à favoriser. Les groupes doivent pouvoir offrir des salaires concurrentiels ou du moins dans la moyenne des salaires attribués au Québec afin de garder leur personnel et d’offrir des services dans la dignité.

Coopératives d’habitation

Avec des contrats de plus de 55 milliards à travers le monde, Northvolt est convaincu de la rentabilité de son usine et des retombées économiques intéressante pour les villes, par exemple.

Nous sommes consternées par le manque de préparation et de soutien envers les groupes locaux qui demandent de l’aide structurante pour du logement social depuis des années. De ce fait, Monsieur Michaud nous a tendu la main afin de nous inviter à un forum sur le logement. Les coopératives d’habitation ont été l’élément phare de notre discussion.

Milieux humides

Depuis le début des travaux de la méga-usine, plusieurs milieux humides qui servaient d’habitats à des espèces menacées ont été détruits.

« Les milieux humides et hydriques jouent aussi un rôle de première importance pour le réseau aquatique qui nous entoure, en ville comme en région. Certains contribuent à la qualité de l’eau potable, puisque leur végétation assainit l’eau et filtre la pollution. Ils peuvent aussi favoriser le maintien des réserves d’eau en alimentant les nappes souterraines. D’autres agissent comme des remparts contre l’érosion des berges et limitent les dégâts causés par les inondations en atténuant les crues et en régulant le débit des rivières. En cas de sécheresse, ils peuvent également réduire la baisse de niveau des eaux. Enfin, certains de ces milieux, comme les tourbières, séquestrent des quantités massives de carbone, ce qui contribue à diminuer les concentrations atmosphériques de gaz à effet de serre.

L’ensemble de ces écosystèmes rend ainsi de précieux services aux collectivités, tout en faisant économiser des sommes considérables à la société. Or, l’activité humaine cause une diminution importante de la superficie des milieux humides et hydriques depuis plusieurs décennies. Déjà fragilisés par le réchauffement climatique, ils sont directement affectés, par exemple, par l’étalement urbain, la construction de routes et d’infrastructures, l’exploitation minière et l’agriculture, tous associés au développement du territoire québécois.

Dans un contexte où les changements climatiques accentuent la fréquence des phénomènes extrêmes, comme les inondations, les milieux humides et hydriques sont indispensables pour nous aider à mieux nous adapter collectivement, en atténuant les effets néfastes de ces évènements. Il est donc primordial de les conserver, particulièrement dans les régions où le développement urbain a contribué à leur artificialisation, à leur dégradation ou à leur disparition. La conservation des milieux humides et hydriques comprend leur protection, leur utilisation durable, leur restauration et la création de nouveaux milieux. »

Extrait tiré du site Internet du ministère de l’Environnement, de la lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs.

Dans cette optique, l’organisme suggère fortement à la méga-usine de limiter la destruction des milieux humides sur le site de Northvolt. La compagnie étrangère mentionne qu’elle fera un projet de 50 hectares pour compenser la destruction de la biodiversité sur le terrain longeant la rivière Richelieu. Nous leur avons entre autres suggéré fortement de favoriser les milieux humides dans la création de leur projet et non pas seulement les boisées.

Le gestionnaire a pris bonne note de nos recommandations et les membres de l’organisme seront consultés afin de connaître leurs intérêts à rencontrer Monsieur Michaud. Cette rencontre serait dans l’optique de contribuer à un échange sur les préoccupations des familles monoparentales et recomposées de la Vallée-du-Richelieu envers la compagnie Northvolt, à qui le gouvernement a octroyé près 1 milliard de dollars en subvention.

Historique des démarches et revue de presse de Bonjour Soleil-RFMRVR en lien avec le dossier Northvolt:

4 février 2024

1-Mobilisation à McMasterville pour un respect de la biodiversité et des impacts sur le logement social. Une marche pacifique et familiale pour demander un BAPE (Bureau d’audiences publiques sur l’environnement) afin d’évaluer de façon indépendante les enjeux sociaux, économiques et environnementaux du giga projet de 7,3 milliards $; Northvolt, une usine de batteries suédoise en Montérégie financée par le gouvernement provincial et fédéral.

Il est encore temps de demander un BAPE jusqu’à la mi-mars 2024.

Pour nous voir dans la Presse:

https://www.lapresse.ca/actualites/environnement/2024-02-04/examen-du-bape-reclame-pour-northvolt/il-est-encore-temps-pour-le-gouvernement-de-faire-amende-honorable.php?fbclid=IwAR3iEEf7qigIcfIVBtgrJD-nwZ2chLBLx5l1T9vgGaaFz5-keedZGV9JXMU

Autres articles:

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/2046960/northvolt-marche-funebre-pdg-bape

https://www.ledevoir.com/environnement/806587/manifestants-reclameront-dimanche-plus-transparence-projet-northvolt

https://globalnews.ca/video/10272381/quebec-environmental-coalition-demands-full-study-before-ev-giant-northvolts-battery-site-built

https://www.journaldemontreal.com/2024/02/04/usine-northvolt–une-mobilisation-pour-demander-une-etude-environnementale-complete

https://montreal.ctvnews.ca/opponents-of-quebec-battery-plant-hold-funeral-march-for-wetlands-1.6755191

https://www.lesoleil.com/actualites/2024/02/04/des-opposants-a-northvolt-organisent-une-marche-funebre-pour-les-milieux-humides-5IVGHXS3YVE4XGG3PNV2TROXOQ/

Février 2024

2-À l’initiative de la Table de concertation Solidarité alimentaire des Patriotes à laquelle ce sont jointes toutes les Tables de concertation du territoire afin de demander une étude sur l’impact de la santé des communautés auprès des villes de McMasterville et Saint-Basile-le-Grand.

L’évaluation d’impact sur la santé (EIS) est une démarche visant à éclairer le processus de prise de décision. Elle a pour but d’anticiper et de documenter les impacts potentiels, tant positifs que négatifs, d’une politique ou d’un projet en cours d’élaboration sur l’ensemble des facteurs qui influencent la santé de la population. L’EIS permet aussi d’apprécier la distribution de ces impacts au sein de la population afin d’éviter la production ou l’accroissement d’inégalités sociales de santé. Ce service d’accompagnement est offert gratuitement par l’Institut national de santé publique du Québec.

https://www.inspq.qc.ca/eis

3 mars 2024

3– Mobilisation au Sit-in mensuel avec Mères au front concernant Northvolt et la tenue d’un BAPE (Bureau d’audiences publiques sur l’environnement). Avec le manque de logements abordables et de terrains pour en construire, ainsi que la disparition des milieux humides, il est important d’évaluer l’impact sur la santé de la population. 💚

Pour suivre les informations: https://www.facebook.com/share/hTYwZubvc1uBMhKw/?mibextid=K35XfP

 

N’hésitez pas à nous communiquer vos suggestions et commentaires : info@bonjoursoleil.org